Logo de Papayoux
Photo principale

Une main pour Livio

Organisé par La famille Enveloppe

Bonjour,

Mon histoire commence quand j'ai perdu mon père, en 2010 à 56 ans dans ces circonstances regrettables : Quelques heures avant sa mort, il a essayé de me téléphoner alors que je rentrais de soirée à 4h du matin, je venais de m'endormir, j'ai décroché puis j'ai juste dit : "ce n'est pas une heure pour appeler " et j'ai raccroché. Quelques heures après j'ai appris que mon père était en mort cérébrale suite à un AVC et depuis ce jour j'ai vécu avec la culpabilité de ne pas avoir répondu à son appel, qui était peut être un appel a l'aide.

Depuis ce moment inconsciemment je ne dormais que très peu la nuit, toujours prêt à pouvoir répondre au téléphone en dépit de mon sommeil. Cela a entrainé chez moi une fibromyalgie qui a été très handicapante pendant des années, accentuées par une relation toxique avec une femme qui est devenue la mère de ma fille. Ma fille est née en 2016 deux mois avant le décès de ma mère d'un cancer à 58 ans, déclaré deux ans plus tôt dont on savait qu'elle n'avait aucune chance de survie. Ma mère était un guide, un modèle, un phare dans le brouillard pour tous les gens qui la connaissaient et de savoir qu'entre février et juillet où ma fille est née, ses reins avaient lâchés et que même les médecins ne savent pas comment elle a tenu, me fait dire qu'elle a tenu pour voir sa petite fille, son premier petit enfant... Une fille en plus! Elle qui a eu trois garçons et qui en voulait une. Elle a rendu son dernier souffle en me tenant la main et pendant des années, chaque fois que je pensais à elle je revoyait cette image dans ma tête et me laissait d'humeur maussade car nous étions très proches.

Cela faisant que j'ai toujours eu une relation fusionnelle avec ma fille la mettant toujours dans les meilleures dispositions dans la vie et c'est une petite fille merveilleuse qui est curieuse de tout et avide de connaissances. Elle passait son temps avec moi car sa mère travaillait de 5h a 21h30 20 jours par mois donc elle ne l'a voyait que très peu et cela a duré jusqu'à ses 4 ans. Un an après sa naissance je me suis lancé dans l'entrepreneuriat, en travaillant à domicile et en effectuant mes déplacements sur pendant les 10 jours où sa mère ne travaillait pas et ce fut le début des ennuis.

A cause de prestataires peu scrupuleux qui n'ont jamais livré ma marchandise à un client qui avait déjà versé une avance conséquente ( plus de 20 000€ ) je me suis retrouvé sur la paille... Devant a titre personnel rembourser un emprunt de 40000€ plus le remboursement de mon client sans en avoir les fonds car j'avais moi même un apport conséquent que je n'avais donc plus.  J'ai cherché toute l'aide possible, eu des rendez vous interminables pour obtenir de l'aide... En vain.

J'ai fini par me sortir de la relation toxique avec la mère de ma fille mais malheureusement elle met tout en œuvre pour m'empêcher d'être un père digne de ce nom habité par une rancœur que je suis prêt à accepter pour le bien être de notre fille... En attendant nous l'avions 15j par mois chacun jusqu'à ce qu'un jugement décide, en juin, que parce que j'habitais à 35 minutes de son école, cela faisait trop loin pour que je l'emmène, et que vu qu'elle est attaché au domicile de sa naissance et a ses camarades de classe elle restera avec sa mère dans son école.

C'était la défense de sa mère... Il n'a pas fallu deux semaines après le jugement pour que celle ci déménage a plus de 80km et change notre fille d'école sans mon accord ( alors que celui ci est censé être obligatoire mais elle a menti à tout le monde disant que j'étais d'accord ), je ne l'ai appris que deux jours avant la rentrée et cela complique les moments que je peux partager avec ma petite.

Entre temps je me suis mis avec une autre femme... Merveilleuse femme... Avec qui nous attendons dans les jours qui viennent un bébé. Malheureusement au quotidien, toute ces choses qui refont surface... Les problèmes financiers... Les problèmes de communication avec la mère de ma fille, mes problèmes de fatigue m'ont rendu irritable au quotidien. De telle sorte que cela a été trop pour elle, ce que je peux comprendre... Elle n'a rien fait pour mériter tout ça... Mais aujourd'hui elle est partie et je me retrouve seul, sans savoir si je pourrai être un père pour ce deuxième enfant, sans domicile pour l'instant obligé d'être hébergé par des amis. J'ai touché le fond mentalement, j'ai pensé au pire... J'ai tenté le pire... Mais je veux vivre... Vivre pour mes enfants, pour ne plus regarder ce passé et juste l'avenir, être heureux pour une fois sans me dire encore une fois qu'on me saisira mon argent et qu'il ne me reste même pas de quoi offrir un cadeau pour Noël à mes enfants...

Je suis prêt à entamer un travail sur moi, et une thérapie de couple avec la compagne pour sauver ce qui peut être sauvé si elle le désire...Me débarrasser du passé qui me maintient sous pression mentale, physique, Et financière. Aujourd'hui je travaille mais je ne peux même pas subvenir a mes propres besoins car il ne me reste rien.  Je fais donc un appel a l'aide... Toute l'aide possible... Financière, juridique, psychologique que vous puissiez m'apporter. Aidez quelqu'un qui ne cherche ni richesse ni reconnaissance... Juste être heureux avec ses enfants sans se dire que demain il n'aura encore une fois plus rien. Merci à vous tous !

⚠ Signaler
0,00 €
collectés
Horloge33
jour(s) restant(s)
Coeur0
Contribution(s)
Contributeurs
0,00 €
collectés
Horloge33
jour(s) restant(s)
Coeur0
Contribution(s)
Partagez sur les réseaux sociaux
facebook
linkedin
Whatsapp
calendrier Echéance : 01/01/2023
euroPanier moyen : 0 €
A votre tour, organisez votre propre cagnotte en ligne solidaire
Questions fréquentes

Raisons de choisir Papayoux

Indépendant
Indépendant
Moins de frais
Frais minimum
International
International
Equipe réactive
Equipe réactive
Energie est 100% verte
Energie 100% verte