Logo de Papayoux

Aidez-moi à soutenir les 29 enfants de l’orphelinat

Organisé par kIRRIATH

A la suite d’un voyage au Congo Brazzaville, j'ai eu l’occasion de rendre visite à l’orphelinat Duhamel et Simoné à Nkombo. Je fus très touché par l’accueil des enfants qui fut très chaleureux malgré des conditions de vie très précaires.

Le fondateur de ce lieu d’accueil pour enfants vulnérable orphelin lui-même par son histoire, se bat avec courage pour donner une existence à ces enfants, avec ses faibles moyens. Nous ne pouvons pas rester insensible à un tel dévouement face à une situation des enfants qui ont tout perdu et dont le seul crime est d’être né du mauvais côté de la barrière.

Pour ces motifs, je sollicite votre aide pour qu’ensemble nous puissions soutenir cet orphelinat et apporter à ces 29 enfants un petit quelque chose sous le sapin, mais surtout à améliorer leurs conditions de vie. Votre participation financière permettra aux enfants d’être soutenus dans les domaine suivants :

·         La santé : Permettre la vaccination et les soins pour chaque enfant

·         Scolarité : lutte contre l’illettrisme

·         Offrir au moins 2 repas par jour à chaque enfant

·         Aide vestimentaire, et chaussures pour chaque enfant

·         Améliorer le lieu d’accueil en élaborant des travaux de remise en état du bâtiment abritant les enfants et garantir la sécurité de tous.

Voilà pour l’essentiel, sachant que la liste des besoins est non exhaustive, les besoins sont tellement nombreux.

Les enfants et moi-même vous remerciant pour votre aide. Il n’y a en l’espèce pas de petite contribution, toute aide est la bienvenue et permettra assurément l’améliorer des conditions de vie des enfants.

Un grand merci à vous tous.

⚠ Signaler
0,00 €
collectés
0
jour(s) restant(s)
0
Contribution(s)
Contributeurs
0,00 €
collectés
0
jour(s) restant(s)
0
Contribution(s)
Partagez sur les réseaux sociaux
Echéance : 25/12/2019
Panier moyen : 0 €
Raisons de choisir Papayoux
Questions fréquentes

Raisons de choisir Papayoux

Cagnottes publiques